1. Résumé du cas de succès

Je m’appelle lassine KANTA. Je suis le président de la société coopérative multifonctionnelle de Mopti- Hindé. Notre société coopérative est composée de 30 membres dont 18 jeunes et 12 femmes.

Avant le projet INCLUSIF je faisais de l’embouche bovine mais je n’avais pas assez de moyens pour pouvoir développer cette activité.

Dans le cadre de notre GD que j’ai pu obtenir un prêt de 200.000 f cfa auprès de la caisse Nayral/NEF. Et c’est ainsi que j’ai pu payer 4 bœufs avec mes propres fonds, et 40 sac de son, 1 tonne d’aliment bétail et des produits vétérinaires avec le prêt obtenu auprès du SFD Nayral /NEF.

J’ai engraissé ces bœufs pendant 3 mois avec réussite et j’ai remboursé le prêt avant l’échéance. Cette activité est très rentable et je souhaiterai la poursuivre. Mais je sollicite que le montant soit revu à la hausse. Je voudrai aussi bénéficier de prêt pour la mise en œuvre de mes activités de riziculture.

  1. Contexte de réalisation

Je pratique depuis plus de cinq (05) ans de l’embouche bovine mais je ne le faisais régulièrement car j’avais souvent de problèmes de liquidité. Mais Grace à l’encadrement de notre coopérative par le projet INCLUSIF, nous entretenons un partenariat solide avec le SFD Nayral/NEF. C’est ce qui m’a permis d’acquérir un prêt pour pouvoir renforcer mon activité d’embouche bovine.

  1. Stratégie de mise en œuvre de l’initiative :

Je mène cette activité pendant 3 mois dans l’année. Chaque année, j’attache les animaux à deux mois avant le ramadan et je les revends à l’approche de la fête de ramadan. Une telle période est propice à la réalisation de cette activité car on trouve sans difficultés de preneurs à de prix avantageux.

La formation en alphabétisation, les sensibilisations sur l’éducation financière, le changement climatique et la nutrition  m’ont beaucoup aidé dans la mise en œuvre de cette activité.

  1. Résultats actuels :

Les résultats actuels visibles sont que j’attache maintenant plus de bœufs qu’avant. J’ai démarré cette activité avec un seul bœuf et aujourd’hui j’en attache 4. Aussi, avec l’expérience acquise, la qualité des bœufs que j’attache maintenant est la meilleure. Avant, je ne payais que des bœufs très affamé avec le risque qu’ils ne puissent récupérer et mourir. Mais aujourd’hui, les bœufs que je paie sont bien portants et sains et m’apportent toujours de profits.

  1. EFFET/Impact :

Grace à cette activité, ma vie a connu un changement significatif. Je m’en sors sans m’endetter dans le village. Je parviens à renforcer d’autres activités que je mène (riziculture et pisciculture). J’entretiens convenablement mon ménage car j’ai pu construire une nouvelle maison pour mon garçon.

  1. Facteurs de durabilité et de reproductibilité

Les facteurs de durabilité et de reproductibilité que nous comptons développer sont :

Le partage d’expérience et l’assistance entre les membres de la coopérative pour la bonne mise en œuvre individuelle de cette activité par chaque membre.

 

 

  1. Principales Leçons apprises

Le respect de l’engagement pris  pour la mise en œuvre des activités

Investir de l’argent dans les AGR porteuses au lieu de le garder avec soi dans la maison au risque de le dépenser petit à petit.

  1. Les défis latents :

Les défis latents pour la poursuite de cette activité ont trait à la consolidation de la cohésion au sein de la coopérative, le maintien du partenariat avec la caisse  NAYRAL/NEF à travers le remboursement correcte des prêts et la domiciliation des épargnes.