Louise Dembélé éleveuses de volaille à Bènèna

 

Depuis les années 2011 je fais partie d’une association informelle du nom Fissina de Moililou dans le village Bènèna. Le groupement était composé des hommes et des femmes qui se réunissaient chaque semaine pour cotiser 100fcfa par membres. Compte tenu de la condition de vie de mon époux et la famille j’ai voulu mettre une activité génératrice de revenu AGR pour aider financièrement mon mari aux dépenses de la famille. C’est en 2013 que j’ai reçu un premier prêt du groupement d’un montant de 30 000fcfa que j’ai ajouté à mon fond propre d’une valeur de 20 000fcfa.Cette somme de 50 000f m’a permis de démarrer mon activité d’élevage de volaille, j’ai tout de suite demandée à mon mari la construction d’un poulailler avant d’éjecter le reste de l’argent à l’achat des matériels dont j’aurai besoin pour mener à bien mon AGR, qui sont entre autres les volailles, les œufs, couveuse, nourriture des volailles, vitamine etc.

                                    Devant mon poulailler où les poules juchent

 

Cependant après quelques mois d’activités mon AGR n’était toujours pas rentable comme je le souhaitais par ce que ne pouvant pas couvrir les petites dépenses de la famille, je ne sais pas si cela était due au fait par manque d’encadrement, d’expériences ou peut être par manque de fond.

 

Heureusement en début de Novembre 2020 lors d’une assemblée générale d’information chez le chef de village que j’ai pris part au nom de mon association Pour avoir d’amples informations sur le projet. Nous avons saisi cette opportunité non seulement pour la mise en œuvre de nos AGR mais également pour la couverture de certains de nos besoins familiaux et sociaux.

Apres avoir bénéficier tous les paquets d’activités d’accompagnements d’un groupe démunis à savoir la structuration, la formalisation, la mise en relation avec SFD, l’alphabétisation, et post Alpha, le renforcement de capacité des membres des GD sur l’éducation financière et numérique, le changement climatique, la nutrition et le genre que le groupement a bénéficié son premier prêt d’un montant d’un million 1 000 000fcfa.

J’ai reçu 100 000fca de ce prêt que j’ai ajouté à mon fond propre qui m’a permis de cumuler la somme de cent soixante-quinze mille 175 000fcfa. Avec l’appui technique de l’agent de l’ONG d’encadrement (Yèrèdon) surtout les AGR qui m’ont donné plus de force à continuer sur mon élevage de volaille. Avec cette somme j’ai agrandi mon poulailler en ajoutant beaucoup de matériels, cela a été bénéfique pour moi car ça nous a permis de couvrir les dépenses de la famille.