Cas de succès sur l’échalote.
Madame KONE Aminata FANE est membre de l’association Tèkèrèni  dans le village de Dougoukouna, commune rurale de Sébougou. Son activité génératrice de revenu est l’agriculture (Maraichage) culture d’échalote. Elle possède une superficie de 0,25ha. Elle a bénéficié un prêt de 50 000F à travers son groupement pour la réalisation de son activité. Madame KONE Aminata FANE bénéficie  l’accompagnement de l’ONG de REFOR dans la mise en œuvre des activités du projet Inclusif. L’apport de la promotrice est évalué 39 500F pour un cout total de la production de 89 500F. Le cycle de sa production est de 3 mois. Au terme du cycle, le rendement a été de 960kg d’échalote. L’unité a été vendue en raison de 150F/kg. Les tiges d’échalote son vendu à 20 000F. La recette totale fait 164 000F et un bénéfice de 74 500F pour les trois mois d’activités. La promotrice remercie l’ONG REFOR à travers le projet Inclusif et les SFD plus précisément la caisse Nyèsigiso de leurs appuis techniques et financiers. Je demande à nos partenaires de continuer sur cette voie, c’est un moyen de réduire la pauvreté dans nos sociétés.
D’après la promotrice c’est la première fois qu’elle gagne telle bénéfice au bout de trois mois d’activités dans son champ. En effet, avant Inclusif elle n’avait pas accès au financement des SFD pour la réalisation de ses activités maraichères.
Dans l’optique de la pérennisation du financement des personnes démunies, madame KONE Aminata FANE nous explique les avantages de son bénéfice au sein de sa famille. Après les ventes, elle a pu acheter les fournitures, les habillements, les chaussures pour ses enfants. Elle a épaulé son mari en achetant 50kg de riz de pour l’alimentation de la famille.