Résumé du cas de succès : La commerçante Fatoumata dite Bakouma exerce ses activités de commerce dans son village natal situé à Taga dans la commune de Femaye. Elle est membre du groupement Benkadi 1 du village.

Méfiant des caisses SFD et avec un faible revenu, Fatoumata, formatrice non avérée désireux de sortir de l’ornière de la pauvreté, avait beaucoup de mal à voler de ses propres ailes. Elle s’en remettait aux revenus minimes des crédits internes et des tierces personnes. Elle connut le Projet Inclusif mis en œuvre par l’ONG AADI vers novembre 2019.

« Les efforts de l’agent de cette ONG conjugués à l’approche du Projet ont permis de dissiper nos méfiances et nous donner des objectifs fixes. Nous avons démarré l’épargne et ouvert un compte au nom de notre groupement Benkadi 1  auprès d’une institution de microfinance Nayral/Nef. Mon groupement a sollicité et obtenu un prêt auprès de l’institution de microfinance Nayral/Nef. J’ai eu sur ma demande un montant de 200 000 F CFA avec lequel j’ai acheté conformément à mon plan d’affaire des habits pour enfants et adultes. Mes produits ont été  vendus sur place et j’ai eu de nouveau clients. Mes bénéfices contribuent grandement à la prise en charge des dépenses de mes 7 enfants (5 filles et 2 garçons).

De la diversification des AGR que  je suis parvenu à faire le mariage de ma fille sans qu’elle ne parte en exode. C’est avec l’arrive du projet que je  me suis perfectionnée dans la formation alpha et je suis connue un peu partout pour la formation en alpha.

Les revenus me permettent aujourd’hui de poursuivre mes cotisations dans le groupe et remboursé le prêt ne posera pas de problème. Au-delà des revenus en nature et en numéraire, je fais l’embouche des petits ruminants. »

Fatoumata dite Bakouma Konaté

Contexte de réalisation : Fatoumata dite Bakouma exerçait menait de commerce et formait en alphabétisation quelques volontaires sans être avérée dans son village.

La formation alpha de 45 jours donnée par Inclusif AADI l’a permis de combler ses lacunes de formatrice en alphabétisation. Elle s’est perfectionnée dans la formation en alphabétisation et elle est connue un peu partout pour la formation en alphabétisation.  

Résultats actuels :

Perfectionnement dans la formation en alphabétisation et reconnaissance comme formatrice avérée,

Dissipation des méfiances vis-à-vis des SFD et fixation des objectifs,  

Effets/Impact :

Ses bénéfices contribuent grandement à la prise en charge des dépenses de ses 7 enfants (5 filles et 2 garçons).

Elle a empêché l’exode de sa fille, tentée comme d’autres filles d’aller rechercher des trousseaux de mariage en ville, en payant ses matériels,

Les revenus issus de la fonction formatrice lui permettent de payer ses cotisations dans le groupe.

Facteurs de Durabilité : C’est la présence des partenaires de l’éducation dans la zone qui garantit durabilité d’avoir de revenu de sa fonction de formatrice.  

Principales leçons apprises : Des talents peuvent être détectés et recyclés pour assurer le renforcement des capacités des communautés en alphabétisation.

Défis latents : Il reste aux ADC d’être vigilant afin de détecter des talents.