Introduction :

 Dans le processus de mise en œuvre du projet inclusif dans la sous zone de Yanfolila, l’ONG AMPJ / INCLUSIF ayant pour mandat d’accompagner cent vingt groupements de femmes et de jeunes, a entrepris une étude de cas de succès, le but de cette étude est de permettre de savoir les premiers impacts positifs du projet inclusif en termes de démarche d’accompagnement et de résultats réalisés ;

La réalisation de cette étude nous a conduit à, veuve et mère de sept enfants, qui a été la cible de la présente étude Foukatiè, village de la commune rurale de Yalankoro Soloba, auprès du groupement Sinignèssigui ou nous avons rencontré Sali Sidibé.

  1. Déroulement de l’étude.

Cette étude a été réalisée selon le plan suivant :

  • L’élaboration d’une guide méthodologique d’entretien par l’équipe AMPJ (voir annexe),
  • La réalisation d’une mission d’échanges avec le porteur de l’étude et les membres du groupement,
  • La rédaction de l’étude.
  • Contexte de réalisation.
  • Justification du choix du porteur :

Nous avons choisi Sali Sidibé parce que c’est une femme veuve démunie engagée pour l’amélioration de sa condition socio-économique, elle a en charge sept enfants dont quatre filles et trois garçons et elle mène comme activité l’agriculture.

  • Situation antérieure :

Sali Sidibé pratique l’agriculture qui représente la principale activité génératrice de revenus de la zone. Elle travaillait dans des conditions difficiles, elle n’avait pas de soutien, manque moyens matériels, faible capacité financière, son groupement n’avait pas pour moyen pour l’appuyer. Elle exploitait une superficie d’un hectare en maïs et arachide, son rendement était faible à cause du manque d’intrants, son rendement était en moyenne de cinq (5) sac de maïs et quatre (4) sacs d’arachide.

 2. Changements intervenus ;

  •  Niveau institutionnel :

Le groupement de femmes dont notre cible du jour est membre, s’appelle Sinignèsigui du village de Foukatiè de la commune rurale de Yallankoro Soloba, accompagné par l’ONG AMPJ/ INCLUSIF, a obtenu un prêt de deux millions cent mille francs cfa (2.100.000fCfa) à la caisse partenaire Nièsiguiso. Au sein du groupement Mme Sali Sidibé occupe le poste de Trésorière au sein du comité de gestion.

  •  Au niveau du porteur Sali Sidibé :

Elle a obtenu un prêt de quatre-vingt mille francs au sein de son groupement.

Elle avait une épargne personnelle de cinquante mille francs cfa.

Ce prêt a contribué à la prise en charge des frais d’intrants et d’entretien de son :

Son investissement réalisé au cours de cette campagne 2020- 2021 se résume aux dépenses suivantes :

  • Soixante mille francs dans l’achat des intrants agricoles,
  • Vingt-cinq mille francs dans le labour,
  • Et les reste du travail, elle-même s’en occupe
  • Au-delà des investissements, Sali a pu augmenter sa superficie d’exploitation à deux hectares pour cette campagne.

A notre visite son champ présentait des bonnes caractéristiques, c’est dire ça promet.

Sali estime son rendement agricole à vingt (20) sac de maïs et quinze (15) sacs d’arachide.

3. Les résultats/ impacts du projet inclusif.

3 .1. Les résultats.

Les résultats du projet inclusif se mesurent à deux niveaux, qui sont :

  • Un premier niveau concerne le porteur de l’étude ;
  • Un deuxième niveau se rapporte au groupement dont Sali est membre.

Pour ce qui concerne notre cible, Sali Sidibé atteste que l’accompagnement du projet INCLUSIFa eu des résultats positifs sur sa personne. Ces effets se rapportent à:

  • Le renforcement des capacités financières de prise en charges des dépenses de la production agricole à travers l’acquisition d’un prêt au sein du groupement pour un montant de (80000f cfa),
  • Le renforcement du niveau de son niveau intellectuel à travers la l’alphabétisation fonctionnelle,
  • La réduction de sa corvée liée aux travaux champêtres.

Production arachides Salie Sidibé Fougatiè

(Champs d’arachides Salie Sidibé Fougatiè)

Pour ce qui concerne le groupement.

Les résultats du projet inclusif se mesurent sur le groupement Sininyesigui à plusieurs niveaux qui sont :

  • Le renforcement institutionnel et organisationnel à travers les activités de structuration/ formalisation (acquisition d’une reconnaissance juridique sur le statut associatif, renforcement de l’épargne interne),
  • Le renforcement des capacités de gestion des responsables de l’association à travers l’alphabétisation fonctionnelle),
  • La mise en relation avec une SFD (Nièsigiso) de Bougoudalé.
  • L’acquisition d’un prêt de deux Millions Cent Mille francs CFA (2.100.000f) auprès de la caisse Nièsigiso,

5.2. Les impacts attendus.

En termes d’impacts attendus de l’activité de Sali Sidibé, on peut citer :

  • Notre cible estime son rendement moyen agricole de cette campagne à vingt (20) sac de maïs et quinze (15) sacs d’arachide contre cinq (5) sac de maïs et quatre (4) sacs d’arachide pour les années passées,
  • Le renforcement des capacités financières de notre cible,
  • L’amélioration des conditions sociales et économiques de notre cible.

 

  1. Difficultés/ insuffisances.

Les principales difficultés relevées par cette étude se rapportent aux points suivants :

  • Le manque de matériels agricoles (charrue, semoir, etc.),
  • La faible capacitée d’achat de la matière première (semences, intrants, produits de traitement, etc.),
  • L’insuffisance de moyens financiers pour faire face aux charges de production (frais d’entretien du champ, frais de récolte),
  • La faible maitrise des techniques de production

 

  1. Enseignements tirés.

Les enseignements tirés de cette expérience sont :

  • Les moyens financiers accompagnent la volonté des bénéficiaires et déterminent en grande partie la réussite des groupements ;

 

  • Informer les structures d’accompagnement du contenu des partenariats Projet Inclusif/SFD pour un meilleur accès des groupements aux prêts

 

  • Il y a une nécessité de perpétuer les initiatives de l’inclusion financière, sans quoi les couches démunis n’ont pas d’espoirs, ni d’espérances ; 

    Annexes :

    Annexe 1 : Outil de réalisation de l’étude.

    I- Informations générales :

    • Nom et prénom du porteur :
    • Commune et Village :
    • Contact :
    • Nom de la structure :
    • AGR du porteur et son lieu de déroulement :

    II- Genèse de l’activité :

    • Pourquoi mènes-tu cette activité ?
    • Quelle est sa date de démarrage ?
    • Comment l’idée de cette activité est venue ?
    • Comment faisais-tu avant l’avènement du projet inclusif ? ou la faisais-tu auparavant ?
    • Comment fais-tu actuellement avec le projet inclusif ?

    III- Le contexte :

    • Votre milieu social est-il favorable à cette activité ? Si oui explique
    • Selon vous quelles sont les causes internes de votre succès ? Les détails
    • Selon vous quelles sont les causes externes de votre succès ? Les détails

    IV- les changements intervenus dans l’activité et dans la vie du porteur d’initiative :

    • As-tu obtenu un prêt si oui combien ?
    • Les matériels que tu emplois, s’obtiennent-ils facilement aujourd’hui ? Si oui comment et pourquoi ?
    • La quantité de matériels employés a-t-il augmenté ? Si oui comment et pourquoi ?
    • Ta condition de vie a-t-elle changé ? si oui comment ?
    • Combien gagnais-tu par jour, par semaine ou par mois avant l’avènement du projet inclusif ou avant l’obtention de prêt ?
    • Combien gagnes-tu par jour ou par semaine actuellement ?
    • Combien dépensais-tu dans ta famille par jour, par semaine ou par mois avant l’avènement du projet inclusif ou avant l’obtention de prêt ?
    • Combien dépenses-tu par jour ou par semaine dans ta famille ?
    • Parviens-tu à faire une épargne à coté ou es-tu entré dans une tontine ? Si oui décris-nous–le très brièvement

    V- Appui à la durabilité et à la consolidation de la productivité :

    • Souhaiterais-tu continuer à exercer cette activité ? Si oui pourquoi ?
    • Souhaiterais-tu accroitre ta production ? si oui pourquoi et comment ?
    • Souhaiterais-tu diversifier tes activités ? Si oui comment et pourquoi ?
    • Selon toi, qu’est-ce qu’il te faut faire pour que ton activité prospère/ évolue encore ?

    V- Les difficultés et solutions :

    • Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées ?
    • Comment as-tu résolu les difficultés ?

    VI- Les enseignements :

    • Quels conseils peux-tu donner à une autre personne, porteuse d’initiative ou qui est en cours de réalisation ?
    • Quelles suggestions as-tu pour les ONG, SFD, autorités.

    Annexe 2 : Liste des membres de l’association Sininièsigi de Fougatiè

    Liste de présence des membres de l’association «Sinignèsigui» à l’assemblée générale constitutive du 19 février 2020 à Fougatiè

    Prénoms   Noms Adresses Contacts Emargements
    1 Vieux Marama Sidibé Ménagère à Fougatiè
    2 Korika  Blen  Sidibé // 71 86 49 93
    3 Awa Blen Matou Sidibé //
    4 Yéla Sali Sidibé //
    5 Mamady Karya Sidibé //
    6 Dramane Sata Sidibé //
    7 Sali Mori Sidibé //
    8 Ma Broulaye Sidibé //
    9 Mama Mori Sidibé //
    10 Dicko Diallo //
    11 Ami Broulaye Sidibé //
    12 Sata Souley Sidibé //
    13 Maram Tiéoulé Bagayogo //
    14 Mariam N’Faly Sidibé //
    15 Bancoumana  Sidibé //
    16 Daouda  Sidibé //
    17 Sali  Blen  Djénébou Sidibé //
    18 Missa Aîssa Sidibé //
    19 Mody  Mamou Sidibé //
    20 Moussa Awa Sidibé //
    21 Broulaye Fanta Sidibé //
    22 Siaka Sata Sidibé //
    23 Issa  Maminè Sidibé //
    24 Yaya  Djénéba Sidibé //
    25 Zoumana  Djénéba Sidibé //
    26 Bakary Assa Sidibé //
    27 Djénébou  Boua Sidibé //
    28 Satiki Mamou Diallo //
    29 Chaka Fanta Sidibé //
    30 Drissa Kani Sidibé //
    31 Rokia Diarra //
    32 Mouctar Sali Sidibé //
    33 DjénéTimbély //
    34 Djénéba Sidibé //

 

 

A long terme, notre Sali aura besoin d’un compte bancaire personnel dans une structure de microfinance à l’allure ou son AGR fleurit, son besoin financier pourrait dépasser le cadre du groupement.

Telecharger le fichier pdf

Fichier Pdf du cas-de-succès-AMPJ-Yanfoyila