1. Résumé du cas de succès :

Le groupement Kalanden Ton a été créé le 8 février 2016 à Tegue Coro dans la commune rurale de Kaniogo, cercle de Kangaba. C’est un groupement féminin composé de 30 femmes. Il a pour objectif, le développement des membres du groupement à travers l’entraide et la solidarité.

Avant l’accompagnement du groupement par le projet INLUSIF, mise en œuvre par l’ONG AMAIL, le Groupement avait un statut et règlement intérieur et   récépissé donc un groupement formel mais sans épargne ni outils de gestion. Les rencontres étaient irrégulières.

Avec l’intervention du Projet INLUSIF en Décembre 2019 à travers l’ONG AMAIL, le groupement a été sélectionné pour bénéficier de l’accompagnement du projet.

C’est ainsi que l’agent de l’ONG AMAIL nous a appuyé à mieux se structurer à travers les causeries éducatives sur la vie associative, l’initiation à l’épargne et aux AGR et la mise en relation avec un SFD (CAECE Jigisèmè).

Nous avons aussi bénéficié des appuis de leur part pour la mobilisation et la gestion de notre épargne. A travers cet accompagnement nous avons eu trois millions (3 000 000) de prêt pour le maraîchage. Chacune des 30 membre a reçu 100 000 FCFA de prêt pour une durée de 6 mois.

II Contexte de la réalisation :

 Lors des séances de causerie avec l’agent de l’ONG sur la tenue des AGR collectives ou individuelle, nous avons été conseillés et orienté dans la mise en œuvre d’une AGR pouvant permettre aux membres du groupement d’avoir d’autres source de revenue au-delà des cotisations des membres.

Vu que notre groupement possède un compte bancaire et un jardin de 0,5hectare, clôturé par le plan Mali avec en son sein une pompe d’adduction d’eau. Nous avons décidé de prendre un prêt pour mieux exploiter notre jardin qui jusque-là n’était pas bien exploité par faute de moyen financier.

                     

III. Stratégie de mise en œuvre de l’initiative :

Profitant de l’appui/ conseil du projet INLUSIF, cinq (05) membres de l’association Kalanden Ton ont aménagé 0,5 hectares pour le maraîchage. Cette terre a été acquise auprès du conseil du village au profit de l’association pour le maraîchage.

Le travail a commencé par la tenue d’une assemblée générale par les membres du GD à l’issue de laquelle le groupement a décidé de prendre 3 000 000 de FCFA à la CAECE Jigiseme. Ce montant a été acquis en octobre 2020. Après avoir reçu ce montant, Selin Traoré, présidente du GD et Bintou Togola, trésorière ont acheté des semences, ensuite l’aménagement des planches pour les pépinières et leurs repiquages.

Tous ces travaux ont été effectué par les bénéficiaires elle-même pour amoindrir les coûts des travaux.

Pour parvenir à ce résultat, Bintou Togola et Selin Traoré ont déboursé chacune 100 000 FCFA ses fonds issu du prêt obtenu à la CAECE Jigisèmè. L’affiliation à la caisse a permis aux membres d’avoir facilement de l’argent pour supporter le coût des travaux de leur jardin contrairement aux années passées où il fallait chercher de prêt avec les voisins. Le montant de ces prêts obtenus avec les voisins était très faible voire insignifiant ou souvent impossible de l’avoir.

  1. Résultats actuels :

De nos jours, le jardin porte fruit. Les bénéficiaires du prêt vendent leurs produits : salade, manioc, piment, feuille de patate douce, feuille de courge, feuille d’oignon… Selon Bintou Togola et Selin Traoré, elles vendent chacune 2000F au minimum et 10 000 F maximum par jour. Mme Bintou Togola, affirme d’avoir eu cent cinquante mille (150 000) francs d’oû un intérêt de 50 000 sans compte l’effort physique. Il faut aussi noter que la vente continue et on est à un mois de l’échéance du prêt.

                                

Périmètre maraîché des membres du GD Kalanden ton

  1. Effet/impact :

La réalisation de cette activité individuelle a considérablement renforcé la motivation au sein du groupement Kalanden Ton ; le groupement se fait plus confiance à pouvoir réaliser une AGR pouvant lui servir de source de revenus au-delà des cotisations des membres.

Avec cette première expérience avec les SFD qui a porté fruit, les membres se font plus de confiance aux SFD et sont déterminés à solliciter d’autres car l’intérêt tiré de ce prêt a permis aux bénéficiaires de supporter les dépenses quotidiennes de leurs ménages. Il a aussi permis aux membres de diversifier leur production en ajoutant la salade et l’oignon qui jadis n’existait à cause du manque de fonds pour acheter leurs semences.

  1. Facteurs de durabilité et de reproductibilité :

La durabilité de cette activité réside dans un certain nombre de facteurs qui sont entre autres :

  • Existence d’un compte à un SFD partenaire du projet capable des financiers ;
  • La disponibilité d’un jardin clôturé par un en dur ayant en son sein une pompe d’adduction d’eau ;
  • L’accompagnement du projet INLUSIF qui a suscité l’initiative de la réalisation d’AGR par le groupement.

Pour le reproduire le cas du groupement Kalanden Ton, les groupements doivent pouvoir faire confiance à leurs capacités de prendre un prêt et l’investir dans les activités comme l’agriculture et le maraîchage et leurs ententes afin de traiter les questions liées :

  • Son accès à la terre,
  • A l’investissement du prêt SFD dans les AGR pareilles.VII. Leçons apprises :

    La mise en œuvre d’une AGR individuelle comme le maraîchage avec des produits variés et à cycle court peut générer beaucoup de bénéfices. Cet exemple vient d’être démontré par le groupement Kalanden Ton de Tegue Coro. Les femmes qui ont entrepris cette activité avec le financement du SFD ce sont bien en sorties. Tout groupement vivant dans la même situation que Kalanden Ton peut en faire la même chose que lui.

    VIII. Défis latents :

    Les défis pour le groupement Kalanden Ton se situent en plus de l’entretien de leur jardin au niveau de la récolte et la vente des produits et faire bon usage du revenu pour payer le prêt à temps.

    Les membres du groupement doivent maintenir si non renforcer leur motivation afin de pérenniser leur initiative.

    Le renouvellement de l’AGR sera déterminé à la suite des résultats obtenus cette année qui pourrait être l’agriculture pour l’hivernage et le maraîchage pendant la saison sèche.

    Contact :

    Projet de Financement Inclusif des Filières Agricoles au Mali Tél. 20207391 – Fax: 20207394 – BP: E4610 – Email: ucg.pmr@afribonemali.net, dc.projet@inclusifmali.org Magnambougou Faso Kanu – Rue 30 – Porte 76 – Bamako – Rép. Mali