Résumé du cas de succès : le groupement Balimaya est un regroupement de femme de 61 membres basé dans le cercle de Dioila, commune de Kaladougou, village de Kaladougou

La situation de départ du groupement : le groupement Balimaya était un groupement informel sans structuration et sans organes ni des instances au sein du groupement. Il avait seulement à son sein un seul membre comme ressource alphabétisée qui gérait le groupement à sa guise et sans compte rendu au reste de membre du groupement dou la mauvaise gouvernance et la mauvaise gestion étaient encouragé au sein du groupement. Il avait aucune relation d’affaire avec les SFD de la place donc toutes les activités économiques étaient basées sur la cotisation de membre du groupement. Quant au AGR du groupement, elle tourne autour de maraichage sur un périmètre maraiche de ½ ha.

La situation actuelle du groupement : avec l’accompagnement du Projet Inclusif, le groupement Balimaya a été appuyé dans sa structuration en deux groupes Balimaya1 et Balimaya2 et la mise en place des organes et des instances au sein de deux groupements. Appui à l’alphabétisation de 16 membres au sein de groupement dont les 8 membres des organes de gestion par groupement et qui ont permis à leur tour d’instaurer la bonne gouvernance démocratique et la gestion saine et efficace au sein de groupement et encore leur mise en relation d’affaires avec la caisse partenaire du Projet Inclusif CAECE Jigisèmè de Kaladougou qui a aussi permis aux groupements de bénéficier des activités épargne crédit. Par rapport au AGR, elle tourne toujours autour de maraichage en augmentant la dimension du périmètre de 2 ha dont 1 ha pour chaque groupement.

Contexte : le changement ou le déclic du groupement Balimaya est intervenu suite à l’accompagnement du Projet Inclusif à travers leur renforcement des capacités organisationnel, fonctionnel, institutionnel, économique et partenarial avec le système financier décentralisé partenaire du Projet Inclusif CAECE Jigisèmè de Kaladougou

Stratégie de mise œuvre de l’initiative :  le déroulement de l’initiale aux résultats est passé du renforcement des capacités du Projet Inclusif que le groupement a bénéficié, ainsi la structuration du groupement ont permis la mise en place des  organes et des instance   au sein du groupement  et  qui ont permis d’appuyer le groupement à l’élaboration de leur  statuts et règlement intérieur  qui a été soldé par la formalisation ( le récépissé du groupement), suivi de l’alphabétisation de 16 membres des organes de gestion qui ont permis à la tenue des outils de gestion de groupement en fin d’assurer la gestion de crédit, ensuite l’appui à la mise en relation d’affaires entre le groupement et la caisse partenaire du Projet Inclusif CAECE Jigisèmè de Kaladougou a permis  aussi au groupement d’élargir son champs entrepreneurial en  sécurisant le fonds du groupement et en obtenant de prêt pour la réalisation de son activité économique .

Tableau1 : Résultats Actuel

 

Situation de départ du groupement Balimaya Situation actuelle de groupements Balimaya 1 et 2
Le groupement Balimaya n’était pas structuré et leur nombre de membre dépassait la taille normale d’un groupement ordinaire Structuré en deux groupements dont Balimaya 1 et 2 avec comme nombre de groupement 30 et 31.
L’inexistence des organes et instances au sein du groupement La mise en place des organes et des instances au sein de groupement
Un seul membre au sein de groupement comme ressource en alphabétisation Présence de 18 membres de ressources en alphabétisation au sein de groupement dont les membres des organes de gestion
Le non tenu des outils de gestion au sein du groupement La tenue correcte des outils de gestion au sein de groupement
Aucune relation d’affaire avec les SFD de la place La mise en relation d’affaire avec la caisse partenaire du projet INCLUSIF CAECE Jigisèmè de Kaladougou
La ressource financière du groupement était basée sur la cotisation des membres du groupement La ressource financière de groupement est actuellement basée sur l’activité épargne crédit avec la caisse partenaire CAECE Jigisèmè de Kaladougou

Activité économique : les membre de groupement sont actives autour d’une AGR commune (le maraichage) ;

La dimension du périmètre : 1/2ha

Le cout de production :  220 000 FCFA à travers la cotisation des membres de groupement

Revenu : 320 000 FCFA

Durée : 6 mois

 

Activité économique : les membre de groupement sont actives autour d’une AGR commune (le maraichage) ;

La dimension du périmètre : 2ha

Le cout de production : 2 375 000 FCFA   à travers le prêt reçu par la caisse CAECE Jigisèmè de Kaladougou

Revenu : en cours de réalisation

Durée : 6 mois

 

Impacts : les changements quantitatifs observables sur le capital est passé de Deux cent vingt mille FCA (220 000 Francs CFA) à base de cotisation des membres du groupement à Deux millions Trois cent soixante-quinze mille FCA (2 375 000 Francs FCA) sur prêt de la caisse partenaire du projet Inclusif CAECE Jigisèmè de Kaladougou avec une augmentation de mille soixante-dix-neuf pour cent (1079%). Les variations éventuelles de la taille de ses activités ont passé de ½ ha à 2 ha du champ de production (le périmètre maraiche). L’amélioration de ses conditions de vie et celles de membres de son ménage, la prise en charge des dépenses du ménage et l’évolution de la crédibilité sociale du porteur ont connu tous une évolution positive suite à l’augmentation du capital et celle du champ de production (la dimension du périmètre)

  Facteurs de Durabilité et de reproductibilité : cette expérience peut continuer dans le temps en mettant accent sur l’accompagnement et le renforcement des capacités que le groupement a reçu à travers le Projet Inclusif et surtout les relations d’affaires entre le groupement et la caisse partenaire CAECE Jigisèmè de Kaladougou du Projet Inclusif qui permis d’augmenter la productivité

A ce stade, les facteurs de durabilité et de productivité reposent sur l’autonomisation du groupement qui va permettre au groupement de s’auto gouverne et de garder de bonne relation d’affaire avec les systèmes financiers décentralisés en maintenant la gestion saine et efficace et le bon leadership au sein du groupement

Principales leçons : les enseignements utiles pour le groupement et pour d’autrui que l’on peut tirer de l’ensemble du processus de mise en œuvre de l’initiative est à deux niveaux

Une première étape touche l’accompagnement volontaire du groupement à travers le processus de capacitation socioéconomique du groupement déminus du projet Inclusif afin d’assurer une bonne relation d’affaire avec les systèmes financiers décentralisés partenaires

Une deuxième étape est de mettre l’accent sur la maturité du groupement jusqu’à l’autonomisation qui peut sans doute garantir l’auto gouvernance démocratique, le leadership et la gestion saine et efficace du groupement afin d’assurer une relation durable avec les systèmes financiers décentralisés

Défis : par rapport aux défis latents ce qui reste à faire pour consolider les acquis ou mettre à l’échelle l’initiative et ses résultats est après juste la maturité du groupement à travers le renforcement de capacité le faire assisté par des leaders capables (les relais) qui peuvent vite assurés   le départ de  l’ONG l’accompagnatrice pour maintenir la productivité dans la durabilité.