Contexte du cas :

Dans le cadre du partenariat qui lie l’ONG AADI avec le Projet Inclusif, des paquets d’activités sont  mise en œuvre sur le terrain parmi lequel il y a le renforcement de capacité des membres des GD sur les thèmes du changement climatique. Aux termes de ces séances d’animation, nombre des membres des GD ont pris conscience de l’existence et des conséquences du changement climatique. Dans ce lot, une femme s’est faite remarqué avec son initiative de recycler les plastiques usés de son village en proie à la prolifération des ordures composées majoritairement de plastiques usés (sachets, fils, …) avec des conséquences environnementales énormes.

Ce récit se passe dans le village de Madina Situé à environ 20 km de la ville de Bougouni dans la commune de Kouroulamini avec une population estimée à 1 582 habitants et 228 ménages (selon le RGPH de 2013) dont l’agriculture, l’élevage et la pêche sont les activités principales.

Le village produit un nombre incalculable de déchets par an suite aux activités multiples notamment avec les plastiques (sachets et autres objet en plastiques). Le village ne dispose de voirie digne de ce nom, le système de traitement des déchets est obsolète qui consiste a  entassé les déchets jusqu’à la décomposition de certains. Ces derniers sont transportés aux champs utilisés comme fumure organique, les métaux sont vendus au plus offrant et les plastiques restent déverser à la nature contribuant ainsi à l’appauvrissement des sols culturales. Les insectes et parasites rodaient partout causant des maladies. Des nids de mouches et de moustiques existaient à cause des déchets dans le village comme aux alentours.

Je suis  Sétou Ballo menagère  residente à Madina  membre de l’association Benkadi du village de Madina commune rurale de Kouroulamini. Grâce au Projet Inclusif  je souhaite mettre fin aux dépôts anarchiques des déchets plastiques dans les champs de cultures.

Dû à mon initiative le village se débarrasse peu à peu de ses déchets surtout en plastique. Les déchets en plastique sont collectées recycler afin qu’elles ne causse points de problème à la nature. Il y a moins de mouches, moustiques et autres insectes/parasites ce qui implique qu’il y a moins de maladie comme auparavant. Son initiative inspire le reste des membres du GD et les habitants du village.

Dans ma démarche de recyclage de plastiques usés en panier multi-usage, je procède ainsi :

A une collecte des déchets plastiques (sachets, fils de natte…) dans tout le village avec l’appui de mes enfants en contrepartie de petits cadeaux. Ces plastiques constituent la totalité des intrants utilisés dans son travail.

Je procède au traitement des plastiques collectés. Cela consiste à un nettoyage avec désinfection. Pour le moment c’est l’eau et le savon qui sont utilisé.

Je Confectionne  de panier multi-usage et multi-dimension (petite, moyenne et grande).

Je Commercialise des paniers multi-usages confectionnés.

Je suis fière d’avoir contribué à la lutte contre les effets du changement climatique et à l’accroissement des revenus de la population de Madina grâce aux activités d’adaptation au changement climatique.

Je suis fière d’avoir contribué à la protection des terres culturales ;à la promotion des activités vertes et à l’accroissement des revenus de mon ménage.

Je remercie l’agent technique de l’ONG de m’avoir orienté et de renforcer mes connaissances dans la vie associative et les changements climatiques plus d’autres paquets du projet.

Photo de trois produits fini panier multi-usage conçu intégralement avec des matières recyclées composés de sachets et fils de natte usés collecté dans les ruelles de Madina village prêt pour la vente.

 

Image illustrative d’un diplomate de l’Ambassade du Danemark qui a acheté deux paniers avec Setou BALLO.